Politique

Avec l’avance de Joe Biden, Kamala Harris semble accéder à la vice-présidence

0
(0)

BIDEN. Le démocrate Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, pourrait devenir le nouveau président des Etats-Unis d’Amérique dès ce vendredi 6 novembre. Les résultats venus de Pennsylvanie et surtout de Géorgie dans la nuit sont particulièrement encourageants pour Biden et son équipe de campagne, alors qu’il conserve une bonne avance dans le Nevada et l’Arizona…

  • Les derniers résultats partiels enregistrés aux Etats-Unis, alors qu’il faisait nuit en France, sont très favorables à Joe Biden. Ce vendredi 6 novembre, soit trois jours après le début de l’élection américaine, le candidat démocrate est passé devant Donald Trump dans l’État-clef de Géorgie, avec une remontée spectaculaire à la faveur du dépouillement des votes par correspondance. Quelques centaines de voix séparent désormais Joe Biden de son adversaire qui était pourtant parti en tête dans cet État historiquement républicain. En Pennsylvanie, l’avantage est aussi revenu au candidat démocrate avec plus de 5000 voix d’avance. S’il l’emporte dans cet État, Joe Biden deviendra le 46e président des États-Unis. Dans le Nevada et l’Arizona, où Joe Biden est toujours en ballotage, il parvient pour l’instant à conserver son avance. Avec entre 95 et 98% des bulletins désormais dépouillés dans ces États-clefs, on voit désormais mal comment la victoire pourrait échapper à « Uncle Joe ».   
  • Le résultat de Joe Biden, présenté durant toute la campagne comme le grand favori, n’aura pas été aussi éclatant qu’annoncé lors de cette présidentielle 2020 aux Etats-Unis. Le candidat démocrate, qui a mené au score tout au long de la « nuit américaine » en terme de grand électeurs et qui semble largement en tête en nombre de suffrages, n’a pas réussi néanmoins à rafler d’entrée de jeu les premiers Etats-clés. La Floride, l’Ohio, mais aussi le Texas, qui semblaient à sa portée, se sont finalement tournés tour à tour vers Donald Trump. La situation semble s’être clarifiée mercredi soir (heure française), quand CNN a annoncé la victoire de Joe Biden dans le Wisconsin, puis le Michigan. Une victoire très étroite, avec environ 1 point de plus que son adversaire en pourcentage de voix, mais une victoire tout de même, qui lui a offert 26 « grands électeurs » de plus en quelques minutes d’intervalles.
  • Joe Biden semble donc en bonne place pour devenir le futur président américain. Il dispose désormais de 253 à 264 grands électeurs, selon que l’on compte ou non les voix de l’Arizona, qui lui semblent promises, mais où un bug a perturbé le décompte. S’il remportait l’Arizona (11 grands électeurs) et le Nevada (6 grands électeurs) il atteindrait le nombre magique de 270 nécessaires pour devenir président des Etats-Unis, l’élection du président américain se faisant au suffrage indirect. Avec la Pennsylvanie et la Géorgie, il s’agirait même d’une très nette victoire. Ce jeudi 5 novembre, on a appris que la résidence de Joe Biden à Wilmington dans le Delaware a été placée sous protection aérienne. Un indice important.
  • Le candidat démocrate a pris la parole mercredi et jeudi soirs pour afficher sa confiance face à Donald Trump, qui s’est engagé de son côté dans une véritable guérilla judiciaire pour faire recompter les voix dans le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie, dont les résultats sont toujours attendus. « Je ne suis pas venu vous dire que nous avons gagné. Je suis venu vous dire que, quand le dépouillement sera terminé, nous pensons que nous allons gagner », a-t-il déclaré mercredi. « Je demande à tout le monde de rester calme. Le processus fonctionne. Nous devons compter les votes », a-t-il répété jeudi.

Résultat des élections Etat par Etat en temps réel

17:59 – Le Nevada est bleu pour l’instant

Dans le Nevada, Joe Biden devance Donald Trump avec 49,8% des voix contre 48,1%. CNN estime que 92% des bulletins ont été dépouillés dans cet État de l’ouest qui est représenté par six grands électeurs.

17:49 – Joe Biden est élu pour Nancy Pelosi

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré qu' »il apparaît évident que l’équipe Biden-Harris va gagner la Maison Blanche ». La femme politique a ajouté que « le président élu Biden a un mandat solide pour diriger ».

17:20 – 220 000 bulletins à dépouiller en Arizona

En Arizona, Joe Biden détient une avance de 43 779 voix sur son opposant républicain. Selon CNN, 220 000 bulletins doivent encore être dépouillés dans cet État. Le candidat démocrate doit obtenir 39% à 41% des voix restantes pour être certain de l’emporter en Arizona.

16:47 – « Les intrus seront escortés hors de la Maison Blanche » selon l’équipe de Biden

L’équipe de campagne de Joe Biden a réagi aux rumeurs qui indiquent que Donald Trump ne reconnaitrait pas sa défaite lors des élections : « Comme nous l’avons mentionné le 19 juillet, le peuple américain décidera de l’élection. Et le gouvernement américain est parfaitement capable d’escorter les intrus hors de la Maison Blanche », a précisé le porte-parole de la campagne de Joe Biden, Andrew Bates, dans une déclaration.

16:23 – Un discours de Joe Biden ce vendredi ?

Selon CNN, Joe Biden devrait s’exprimer lors d’un discours dans l’après-midi ou dans la soirée (heure locale) depuis le Chase Center on the Riverfront, son QG de Wilmington dans le Delaware. En effet, le candidat semble sortir victorieux des élections. Des renforts des Services Secrets ont été déployés pour l’occasion dans le centre de congrès.

15:48 – L’avance de Joe Biden perçue par Rob Flaherty

Rob Flaherty, le directeur de la communication digitale de Joe Biden, a réagi avec humour sur Twitter à l’avantage du démocrate en Pennsylvanie. Cet État-clef peut permettre au candidat de devenir président des États-Unis.

15:27 – Avec l’avance de Joe Biden, Kamala Harris semble accéder à la vice-présidence

Avec l’avance de Joe Biden en Géorgie, en Pennsylvanie, au Nevada et en Arizona, l’homme politique semble être le prochain président des États-Unis. Avec cette potentielle victoire, le candidat démocrate de 77 ans briguerait un quadriennat dès le 20 janvier 2021. Cela implique aussi que Kamala Harris, sa colistière, serait la première femme à la vice-présidence américaine. Dans un contexte racial tendu et de Black Lives Matter, l’accession de la sénatrice afro-américaine à ce poste serait aussi symbolique.

14:59 – Biden mène en Pennsylvanie

Joe Biden vient de prendre la tête en Pennsylvanie, un État qui est représenté par vingt grands électeurs. Le candidat démocrate qui avait plus de 600 000 voix de moins que Donald Trump mercredi matin, détient désormais 5587 voix d’avance. Avec cette annonce, l’ancien vice-président se rapproche des portes de la Maison Blanche !

14:44 – Joe Biden a une très légère avance en Géorgie

L’écart se creuse légèrement en Géorgie, mais reste très serré. Le candidat démocrate a 1000 voix d’avance sur son adversaire, alors que les résultats sont attendus dans la journée. Le secrétaire d’État de la Géorgie, Brad Raffensperger, donnera des informations sur ce scrutin clef lors d’une conférence de presse ce vendredi. Elle est attendue à 10h30 heure locale, soit 16h30 heure française

14:30 – Un mandat compliqué s’annonce pour Joe Biden

Les élections américaines ne sont pas seulement celles du président des Etats-Unis. Le Sénat et la Chambre des représentants sont aussi renouvelés lors de ce scrutin, et les résultats sont loin d’être à l’avantage des démocrates. Les démocrates sont en net recul à la Chambre, même s’ils devraient conserver une confortable majorité avec 208 sièges cotre 193 pour les républicains. Mais, sauf surprise, ils ne devraient pas parvenir à prendre le Sénat comme espéré. Si les républicains reculent, ils semblent en mesure de conserver 48 sièges contre 45 pour les démocrates. Après un second tour prévu en janvier en Géorgie, la majorité devrait donc rester aux conservateurs à la Chambre haute du Congrès, qui a le pouvoir de ratifier les nominés de l’exécutif. Même élu, le président Biden pourrait donc avoir affaire à une forte opposition et à de potentiels blocages.

14:07 – Quels sont les points clés du programme de Joe Biden ? (2/2)

Sur le plan du climat, Joe Biden n’est pas du tout sur la même ligne de conduite de Donald Trump et promet dès son élection le retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris sur le climat alors que la sortie officielle est prévue le 4 novembre. Une promesse qu’il a rééditée jeudi soir lors d’un discours depuis son QG de campagne. Avec un investissement de 1 700 milliards de dollars sur dix ans, Joe Biden promet une économie américaine à « zéro émissions » en 2050. Sur le plan international, le candidat démocrate veut mettre en place un « sommet pour la démocratie » pour faire face « aux menaces qui pèsent sur nos valeurs communes ». Dans un contexte très tendu à cause des récents évènements, Joe Biden veut lutter contre les inégalités raciales et veut doubler la participation de l’Etat fédéral dans la State Small Business Credit Initiative, qui finance les PME, étendre et pérenniser les crédits d’impôts aux entreprises situées dans les communautés à bas revenus, ou encore revenir sur les coupes budgétaires réalisées par l’administration Trump dans la Small Business Administration comme le souligne les Echos.

13:58 – Quels sont les points clés du programme de Joe Biden ? (1/2)

Alors que le candidat démocrate est en passe d’être élu à Maison Blanche, avec un verdict qui pourrait tomber d’une minute à l’autre, on peut se pencher sur son programme et les premières mesures qu’il mettrait en oeuvre dans les premiers jours de son mandat. Sur le plan de la fiscalité, Joe Biden veut augmenter les impôts des entreprises et des hauts revenus en relevant notamment le taux d’imposition moyen des entreprises de 21 % à 28 % alors qu’il était de 35 % avant la réforme fiscale de Trump. Niveau santé, s’il n’y aura pas le retour de l’Obamacare, du moins pas la même forme, Joe Biden indique que les Américains pourront souscrire à un programme de soins public, comme Medicare, ce qui ferait baisser la note des dépenses de santé pour les particuliers. L’ancien vice-président veut également un plan d’investissement massif pour promouvoir le « Made in America » avec notamment un budget de 400 milliards de dollars aux achats de produits américains par le gouvernement fédéral.

13:43 – Le show Biden pour son dernier meeting

Alors que Donald Trump a enchainé les meetings  à travers le pays, Joe Biden s’était concentré sur un Etat clé, la Pennsylvanie, dans les dernières heures avant le scrutin. Il y était crédité de 50,2% contre 45,1 pour Trump. « Le pouvoir est entre vos mains, Pennsylvanie ! » avait notamment lancé le candidat démocrate lors d’un dernier meeting en mode « drive-in » afin de respecter les gestes barrières de la pandémie du Covid. Avec des klaxons, des drapeaux et un show de la chanteuse Lady Gaga, Joe Biden avait ainsi conclu sa campagne présidentielle par un vrai spectacle. La star américaine a appelé à voter Joe Biden, parce que « nous avions besoin de quelqu’un qui nous rassemblerait pour ce moment, ce moment très important » explique-t-elle. L’ancien vice-président des Etats-Unis a appelé les Américains à voter pour « reprendre notre démocratie ». Une stratégie qui est en train de payer ?

13:22 – L’incroyable remontada de Biden en Pennsylvanie

L’Etat de Pennsylvanie dispose de 20 grands électeurs au sein du collège électoral qui votera pour le président en décembre. Si Biden gagne la Pennsylvanie, il gagnera la présidence. A l’heure actuelle, Biden n’est devancé que d’un peu plus de 18 000 voix par Trump dans l’Etat de Keystone, alors qu’un demi-million de bulletins le séparaient de Donald Trump dans les heures qui ont suivi la fermeture des bureaux de vote. Le commissaire de la ville de Philadelphie, Al Schmidt, a déclaré sur CNN qu’il y aurait une mise à jour du décompte des votes dans « les prochaines heures ».

13:05 – La Pennsylvanie est une affaire personnelle pour Biden

Pour Joe Biden, la Pennsylvanie est une affaire personnelle, rappelle CNN. Sa ville natale, Scranton, emblématique de la classe moyenne américaine, est située dans cet Etat de l’Est et lui vaut depuis plusieurs années le surnom de « Scranton Joe », contre le candidat de « Park Avenue ». Un argument mis en avant notamment pour séduire la classe ouvrière, en particulier en Pennsylvanie et dans le Upper Midwest. Biden espérait donc gagner la Pennsylvanie avec une marge « importante ». Si cela se concrétise, ce sera le résultat des nombreux voyages de Biden dans l’Etat de Keystone pendant sa campagne, qu’il a lancée et conclue en Pennsylvanie. Biden a passé les trois derniers jours de sa campagne, dimanche, lundi et mardi, jour de l’élection, presqu’exclusivement en Pennsylvanie. Mardi, la tournée du démocrate a d’ailleurs pris un tour nostalgique, puisqu’il est passé par sa maison d’enfance à Scranton, ainsi que par d’autres endroits favoris de sa ville natale.

12:31 – L’importance de la Pennsylvanie

En Pennsylvanie, Donald Trump demeure devant Joe Biden avec 18 229 votes d’avance, mais rien n’est encore joué. 95% des bulletins ont été dépouillés, ce qui signifie que les cinq derniers pourcents peuvent faire la différence. Si le démocrate s’empare des vingt électeurs de cet État, il accède à la Maison Blanche d’office.

11:57 – Des agents des Services Secrets viennent en renfort au QG de Biden

Selon les informations du Washington Post, une escouade d’agents des Services Secrets sont envoyés en renfort au QG de Joe Biden à Wilmington, dans le Delaware. Le quotidien américain précise que c’est « pour venir renforcer la bulle de protection qui entoure Joe Biden », alors que le candidat semble proche de la victoire. Des dizaines d’agents sont déjà présents depuis le mardi 3 novembre, le jour des élections, pour assurer la sécurité de l’équipe de campagne de M. Biden.

11:32 – Le programme de Biden pour lutter contre le Covid-19

Joe Biden a fait de la lutte contre le coronavirus l’un des fers de lance de sa campagne. Le candidat souhaite qu’un corps de santé de 100 000 personnes soit déployé aux États-Unis s’il est élu. Le démocrate a aussi pour volonté de lancer des dispositifs de dépistage à l’échelle nationale, et constituer des stocks de vaccin.

10:59 – Le vote populaire favorise Joe Biden

La course aux grands électeurs continue aux États-Unis. Certains États comme la Georgie ou la Pennsylvanie n’ont toujours pas fini de dépouiller les votes. Joe Biden demeure en tête avec 253 grands électeurs, contre 214 pour le président sortant. Le candidat démocrate s’illustre sur le plan du vote populaire. Il détient à l’heure actuelle 73 488 248 voix, ce qui donne une proportion de 50,5%. Donald Trump possède quant-à-lui 69 622 407 votes, soit 47,8%.

10:39 – Joe Biden dépasse Donald Trump en Georgie

Selon CNN, Joe Biden a repris la tête en Georgie avec 917 voix d’avance sur Donald Trump. L’ancien vice-président des États-Unis prend ainsi la tête dans trois États sur les cinq restants.

Que prédisaient les sondages concernant Joe Biden ?

Le candidat démocrate était favori de l’élection présidentielle américaine 2020 et ce bien avant le scrutin. Les instituts de sondage américains donnaient un avantage certain à Joe Biden. Mais le résultat du scrutin s’annonçait tout de même incertain. Voir le détail dans notre papier consacré aux résultats des sondages de l’élection américaine.

Les Français, quant à eux, se sont montrés nettement plus favorables à l’élection de Joe Biden qu’à une réélection de Donald Trump. Selon le sondage YouGov pour Linternaute, réalisé avant le scrutin, ils étaeint même 52% à souhaiter que le démocrate remplace l’actuel président et seulement 10% à préférer une victoire du chef d’Etat sortant.

Quel est le programme de Joe Biden ?

Dans cette campagne chaotique, Joe Biden a changé de ton, s’en prenant d’une part avec une virulence croissante au fil des semaines à Donald Trump, et fait des annonces que lui-même qualifiait de trop radicales il y a quelques mois. Avec des propositions plus à gauche et un plan de relance que son ancien rival Bernie Sanders observe d’un bon oeil. Il s’est aussi fixé comme priorité la lutte contre le coronavirus aux Etats-Unis. Voici les points principaux du programme de Joe Biden.

Investissement massif pour endiguer le Covid-19 – Joe Biden souhaite mettre en place un corps de santé de 100 000 employés consacré à la lutte contre le virus, constituer des stocks de vaccins et lancer d’immenses dispositifs de dépistages sur tout le pays.

  • Hausse des impôts des plus fortunés –  Le candidat à la Maison Blanche entend augmenter les impôts – alors que Donald Trump les a considérablement baissés – en ciblant les plus aisés du pays, pour récupérer au total près de 4 000 milliards de dollars sur 10 ans. Selon les calculs de l’American Enterprise Institute, les 1% les plus riches paieraient les trois quarts de la facture.
  • Salaire minimum doublé – Joe Biden a fait sienne cette proposition du « socialiste » Bernie Sanders : faire passer le salaire minimum fédéral de 7,25 dollars de l’heure à 15 dollars. Du jamais vu dans l’histoire moderne des Etats-Unis.
  • Financement du système de santé et de retraite sur les revenus les plus élevés – La « Social Security américaine » est actuellement financée par une taxe de 12,4% répartie entre employés et employeurs, sur les revenus allant jusqu’à 137 700 dollars. Joe Biden entend supprimer ce plafond, ce qui implique que les Américains aux plus forts revenus seront ceux qui seront les plus mis à contribution.
  • Renforcement des aides sociales pour financer les études des jeunes résidant dans un foyer gagnant moins de 125 000 dollars par an.
  • Augmentation de la taxe sur le capital, pour la faire passer de 23,8% à 39% sur les revenus au-delà d’un million de dollars. Joe Biden, en revanche, ne propose pas de taxer les plus-values boursières et un impôt sur la fortune, au grand dam de l’aile gauche démocrate.
  • Augmenter de taux d’imposition sur les profits des entreprises, avec une disposition spéciale pour les profits réalisés à l’étranger, encore davantage ciblés (avec un taux doublé, pour le fixer à 21%).
  • Consacrer 2 000 milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique, sur l’ensemble de son mandat, avec deux mesures phares : atteindre la neutralité carbone dans la production d’électricité en 2035 et mettre en place un gigantesque plan de rénovation du parc immobilier.

Qui est Joe Biden ? Biographie express

Joe Biden est né le 20 novembre 1942 à Scranton, en Pennsylvanie. Il a occupé pendant 36 ans ans le poste de sénateur du Delaware, de 1973 à 2009, avant d’entrée dans la lumière en devenant le vice-président de Barack Obama. Il restera à ce poste pendant les deux mandats du 44e président des Etats-Unis, jusqu’en 2017. De confession catholique et d’origine modeste, Joe Biden étudie l’histoire et les sciences politiques dans le Delaware, où sa famille s’est installée. Il poursuit ses études de droit à New York et devient juriste.

Agé aujourd’hui de 77 ans, il débute sa carrière en politique en 1970, lorsqu’il devient élu au conseil du comté de New Castle avant, deux ans plus tard, de devenir sénateur. Il décide de se présenter à la primaire démocrate de 2020 en vue de la présidentielle face, notamment, à Bernie Sanders. Ce dernier, issu de l’aile gauche du parti, débute fort et Joe Biden essuie plusieurs déconvenues, avant de rééquilibrer les débats grâce aux soutiens nombreux des candidats de l’aile centriste. La pandémie de coronavirus aura raison de la candidature de Bernie Sanders, qui abandonnera la course.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page