Politique

Niger : l’élection de Mohamed Bazoum à la présidence entérinée

MANDAT. La Cour constitutionnelle a validé la victoire du candidat du PNDS. Il prendra ses nouvelles fonctions le 2 avril et les chantiers qui l’attendent sont immenses.

0
(0)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page