SociétéMonde

ANGOLA : vol de rapatriement le démenti de Monsieur Abdoul Madjid DIALLO, Président du Conseil de Base des Maliens d’Angola.

5
(1)

Depuis un certain temps nous constatons avec un regret et une amertume profonde une cabale montée de toutes pièces par certains Maliens à travers des médias pour tenter de salir un digne et valeureux officier de son Etat: Le Général de Brigade Diamou KEITA, qui n’a commis qu’un seul crime celui d’être l’Ambassadeur Plénipotentiaire du Mali en Angola.

En effet. Un journal de la place se contentant de quelques brides d’informations sur une supposée détresse des Maliens en Angola et cela à la suite d’une soi-disant enquête menée de main de maître auprès des gens qui n’ont de nom que de nationalité, et après on se met à pondre des contre-vérités à faire dormir débout par rapport aux vols organisés par deux ressortissants Mauritaniens en partenariat avec la Compagnie aérienne angolaise TAAG. Pour votre information je tiens à souligner que l’Ambassade du Mali à Luanda n’est jamais intervenue ni de près ni de loin dans cette opération purement commerciale qui n’est nullement une opération de rapatriement de Maliens en détresse comme indiqué dans ledit article.

Peut être une image de 5 personnes, personnes debout et intérieur

L’Ambassade du Mali a toujours veillé sur les intérêts des Maliens résidant en Angola et défendu leurs droits et j’en apporte le témoignage en tant que premier responsable de cette communauté. Je profite de cette opportunité pour remercier Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur pour les services rendus à nos compatriotes à travers les visites sur l’ensemble du territoire ainsi que des actions sociales multiformes et pour le respect et la considération à l’endroit de tous ses concitoyens en toutes circonstances.

Aujourd’hui il n’est pas acceptable de tenter de salir l’honneur de ce patriote convaincu qui ne demande qu’à servir son pays comme il l’a toujours fait avec brio à des postes antérieurs. Je sais que son poste est beaucoup plus convoité par des prédateurs de tout acabit mais il ne sert à rien de discréditer les gens pour une question de poste.

     Monsieur Abdoul Madjid Diallo

Président du Conseil de Base des Maliens d’Angola (CBMA)

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page