JusticeSociété

Mali: libération du préfet de Tenenkou enlevé dans le centre

Au Mali, le préfet de Tenenkou a été libéré après neuf mois de captivité. Makan Doumbia avait été enlevé le 8 mai 2018 lors d’un déplacement sur la route. Son chauffeur avait été libéré quelques semaines plus tard. Sa libération a pu intervenir grâce aux bons offices des services de renseignements maliens.

« J’ai parlé au téléphone à mon père. Il est libre, mais dans une unité de soins », le fils du préfet confirme ainsi la libération de son père. Les collègues de Makan Doumbia confirment également sa libération et parlent d’une très bonne nouvelle.

Le commis de l’Etat était en poste dans la localité de Tenenkou, dans la région de Mopti. Le 8 mai 2018, il effectuait dans le centre du pays un déplacement lorsque des hommes armés l’ont kidnappé. Depuis, on n’avait plus de nouvelles. Ses parents étaient inquiets, les autorités maliennes également.

Echange ou intervention ?

Une semaine après son rapt, l’action avait été attribuée à des présumés jihadistes. La première tentative de contact n’avait pas été fructueuse laissant l’inquiétude grandir. Les services de renseignements du Mali, la sécurité d’Etat suivaient de près cette affaire sollicitant des intermédiaires sont sollicités. Ce week-end, les négociations ont abouti.

Pour l’instant, aucune information ne circule sur les éventuelles contreparties suite à cette libération ni même si celle-ci résulte d’un échange ou d’une intervention. Pour le moment, d’après les informations de RFI, la dernière option semble catégoriquement rejetée.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer