ÉconomieMondePolitique

Nouvelle contribution financière de l’Union européenne au G5 Sahel

0
(0)

L’UE a décidé d’accorder un financement de 194 millions d’euros aux pays du G5 Sahel pour renforcer leurs forces de sécurité. Au cours d’une vidéoconférence, ce mardi, Bruxelles s’est également engagé à examiner la demande d’une annulation de la dette africaine.

Face à l’expansion du terrorisme dans la région du Sahel, l’Union européenne fait part de son inquiétude : « La grave crise qui affecte les États du G5 Sahel et du bassin du lac Tchad, souligne ainsi les membres du Conseil européen, pourrait s’étendre aux pays voisins voire aux pays côtiers du golfe de Guinée. »

Pour lutter contre le terrorisme, l’UE se dit donc favorable à une nouvelle contribution financière : « Nous avons annoncé 194 millions d’euros additionnels pour renforcer les forces de sécurité et accélérer le redéploiement des États dans les zones fragiles », a ainsi précisé le chef de la diplomatie européenne, l’Espagnol Josep Borrell.La Force conjointe du G5 Sahel, une initiative africaine d ...

Conformément aux décisions prises lors du sommet de Pau en janvier dernier, L’effort sera porté dans la région dite des « trois frontières » entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, en proie à de fréquentes attaques jihadistes.

Mais pour lutter contre une double crise sécuritaire et sanitaire avec la pandémie de coronavirus, les dirigeants du G5 ont demandé à leurs partenaires européens d’aller plus loin avec une « annulation pure et simple de la dette africaine ». Le débat autour de cette question aura lieu au sein de l’Union européenne, mais aussi avec d’autres acteurs internationaux comme le FMI, répond le Conseil européen, qui donne rendez-vous aux représentants des pays du G5 d’ici l’été.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer